Immagini di salita del coulòur

Commenti (4)

  1. Maurizio franzino


    Gran bel giro.
    Quando verrebbe fatto,?
    Sono interessato 😊👍

  2. Jean-Pierre


    Bonjour Elio.

    J’ai parcouru Queyras et frontière Italie-France pendant plus de 20 ans, été comme hiver (raquettes).
    Je lis avec grand plaisir vos articles et revois avec un immense plaisir les lieux où je suis passé grâce à vos très belles photos.
    Cette boucle, je l’ai faite en 2002 avec un couple d’amis en partant d’un bivouac au Lac Lestio.
    Couloir du Porc, montée à Udine, déjeuner à Giacoletti, sentier du Facteur, tunnel du Viso, refuge du viso et Lac Lestio. Magnifique.
    Il me semble que depuis, il y a beaucoup de monde qui passe par le Couloir du Porc qui, autrefois, n’était utilisé que par les guides qui allaient au Viso.
    Comment est le tronçon qui va du col à Giacoletti ? pas trop abimé ?

    Dans le même secteur, j’ai fait aussi Paso Luisas en partant du refuge du Granero, deux fois. La sortie vers 10h du matin à Paso Luisas avec toute la chaine qui va au Viso, pas encore couvert de nuages à cette heure là, c’est magnifique !
    Autre grand souvenir : à partir d’un bivouac à côté de l’ancien Refuge Gagliardone, Caddieghe de Viso, juillet 1989, juste après que le glacier Coolidge se coupe en deux. Impressionnant !

    Un abrazo depuis Santiago du Chili.

    Jean-Pierre


    • Cher Jean-Pierre, quel plaisir de vous compter parmi nos lecteurs, je suis très heureux de pouvoir lire de nombreux souvenirs en lisant nos excursions et en regardant nos photos. Vous avez dû faire tellement de promenades, puisque vous connaissez si bien nos lieux. Je ne suis jamais allé à la Cadreghe del Viso auparavant, mais maintenant vous m’avez donné cette curiosité que je devrai satisfaire et j’espère y aller bientôt. Tu me parles du Couloir du Porco. Par rapport à il y a quelques années, il est maintenant équipé de cordes, de chaînes et de supports, vous permettant ainsi de voyager facilement par rapport au passé. Une curiosité: que fais-tu à Santiago du Chili?
      Merci de m’avoir écrit. Je suis très heureux et j’espère vous rencontrer à l’avenir dans les sommets de notre maison.
      Un embrassement de moi aussi. Elio

Il tuo commento